#2 Jean Prat

Jean Prat est né le 1er août 1923 à Lourdes. Cest très tôt que lamour du rugby s’éveille, faisant de lui un titulaire indiscutable au sein du FC Lourdes à tout juste 19 ans. Chez les Prat, le rugby est une affaire de famille. Son frère cadet, Maurice Prat fut également à ses côtés en tant que joueur du FC Lourdes et du XV de France. Leur père, Joseph Prat participa également au développement de cet amour du ballon ovale, en cédant un terrain familial au club de Lourdes, terrain qui accueille encore aujourdhui le stade du club.

 

En tant que joueur et capitaine du FC Lourdes, Jean participera fortement à la réussite de son équipe avec notamment 6 titres de champion de France entre 1948 et 1957. Son histoire sest écrite un peu plus au sein de l’équipe de France de Rugby, avec dès 1945, une première victoire face à une équipe de la couronne lors des 4 premiers matchs du XV de France daprès-guerre. 

Jean Prat se joint aux Bleus en 1951 pour une victoire historique. Pour la première fois de son histoire, la France renverse le XV de la Rose à Twickenham.

Cette année-là, Jean rate le seul match de sa carrière en bleu face à lIrlande, match qui fut la seule défaite française du tournoi, les privant dun premier Grand Chelem.

Homme des premières fois, le capitaine français ramène la première victoire française face aux All Blacks en 1954, inscrivant le seul essai de la rencontre, victoire 3 à 0.

Cette même année, la France se voit remporter son premier titre sur le Tournoi des V Nations, récidivant même lannée suivante.

 

Dès 1963, Jean Prat devient le premier sélectionneur officiel du XV de France, laissant ainsi son rôle de directeur technique au FC Lourdes à son frère Maurice.

En tant quentraîneur, il soffre les Springboks chez eux en 1964. Sur le Tournoi des V Nations, Jean Prat et le XV de France terminent sur la seconde marche du podium de 1963 à 1966. Pour sa dernière annéà la tête de l’équipe de France, il remporte son premier tournoi en tant que sélectionneur, le Grand Chelem échappant de peu après une courte défaite face à l’Écosse 8 à 9. 

 

Plus quun simple joueur ou sélectionneur, Jean Prat fut un symbole du Rugby. Lors de son dernier match avec les Bleus, les Gallois, adversaires ce jour-là, rendirent un vibrant hommage à Mister Rugby, le portant en triomphe sous lovation du public. 

Il resta fidèle au FC Lourdes jusqu’à sa mort en 2005 en participant à son développement. La même année, la FFR renomma pour lui rendre hommage, le trophée remis au champion de Fédérale 1, en trophée Jean Prat. Marquant ainsi un peu plus de son passage le Rugby Français.

Catégories
Dossiers
Derniers articles