#3 Frantz Reichel

À côté de sa carrière de rugbyman, il couvre en tant quenvoyé spécial pour le journal Le vélo les premiers Jeux olympiques modernes dAthènes de 1896. Cependant, à tout juste 25 ans, Frantz collectionne les casquettes, et est qualifié pour la finale de 110 mètres haies. Préférant suivre l’épreuve de marathon qui se déroule à la même heure, le jeune Frantz renonce à concourir.

4 ans plus tard, il participera toutefois aux Jeux olympiques en tant que capitaine de l’équipe de rugby à XV, remportant au passage le tournoi ainsi quun nouveau titre de champion de France avec le Racing.

 

Le sport semble être une religion pour Frantz Reichel. Sa carrière ne se résume pas seulement au terrain. En effet, aussi passionné de boxe, il crée la Fédération française de rugby en 1903, et soffrira même un titre de Champion de France poids lourd lannée suivante.

Il deviendra par la suite Secrétaire Général de lUSFSA et succédera à Charles Brennus en tant que président de la section rugby à XV du SCUF.

Il participera au comité qui amènera à la création de la Fédération française de rugby, mais aussi à celle de baseball et de hockey sur gazon, dont il présidera la fédération internationale.

Journaliste au Figaro, et amoureux du sport, il est à lorigine de la rubrique sportive.

Sportif émérite, multipliant les succès, Frantz Reichel sest éteint le 24 mars 1932.

Homme au parcours sportif riche, Frantz Reichel aura marqué de son empreinte le sport dans son ensemble au point d’être promu Gloire du sport en 1994 au titre de lathlétisme, du rugby à XV et de dirigeant.

Le championnat de France de rugby junior porte son nom depuis 1931.

Catégories
Dossiers
Derniers articles